Rija Renaud, Praticien Feldenkrais

Description

Dans l’ensemble de nos relations au monde et aux autres, il en existe une trop souvent négligée : la relation à soi-même. Dans les soins et l’accompagnement, cette négligence peut se manifester par de nombreux phénomènes, telles la déshumanisation de la médecine et la fatigue de compassion. Maitriser l’équilibre fragile entre soi et l’autre fait partie de la proposition de l’éducation somatique qui invite à poser un regard sur soi par la voie du corps. Cette perspective est fortement influencée par une réflexion philosophique qui remet l’expérience du sujet à l’avant-plan, réhabilite l’expérience primordiale du corps et favorise l’émergence du sens pouvant en découler. Dans cet exposé, nous commencerons par aborder les moments clés de cette réflexion philosophique. Puis, nous examinerons la proposition de l’éducation somatique incarnant le passage du corps-objet vers un corps-sujet. Nous discuterons finalement de pistes concrètes qui réintègrent ces réflexions et ces pratiques au centre de nos relations. Nous citerons la méthode Feldenkrais pour exemple en explorant les impacts potentiels qu’elle peut avoir sur l’accompagnement en soins palliatifs.

[pdf-embedder url=”https://www.aqsp.org//wp-content/uploads/securepdfs/2015/06/RENAUD-Rija_E10.pdf”]