Florence Vinit, professeure et chercheuse — Université du Québec à Montréal

Annabelle Renzo, musicienne et harpiste professionnelle — Hôtel- Dieu de Montréal

Description

Le pouvoir soulageant de la musique trouve ses racines dans un passé déjà lointain, par exemple en Grèce antique où la musique était utilisée pour ses pouvoirs cathartiques ou au Moyen âge dans la musique d’infirmerie (soutien aux personnes mourantes), et se poursuit à l’heure actuelle dans le développement de la musicothérapie ou de pratiques en émergence où la musique investit les établissements de santé. Cette conférence visera à présenter les résultats d’une recherche menée auprès de personnes hospitalisées en soins palliatifs dans un hôpital montréalais et assistant à une séance de harpe à leur chevet. Nous chercherons à donner la parole aux individus concernant les associations vécues autour de la séance musicale et son effet sur leur perception de la douleur et du stress. La harpe sera également présentée dans l’imaginaire qu’il suscite dans notre culture. Enfin, la recherche sera l’occasion d’interroger le statut des projets d’accompagnement par l’art en milieu de soins.

[pdf-embedder url=”https://www.aqsp.org//wp-content/uploads/securepdfs/2015/06/VINIT-Florence_E7.pdf”]